Contact +41 (0) 78 740 85 30

Catégorie : Blog

20 décembre
2018
  • décembre 20, 2018
  • 1
  • 0 Commentaires

Newsletter de Décembre

Très chers tous, voici une jolie surprise. Le China Tour a refait surface.

Voici quelques histoires.

Lire plus
20 juillet
2018
  • juillet 20, 2018
  • 1
  • 0 Commentaires

Zell am See.

Pro Golf Tour, Zell am See.

Après mon retour d’Italie, j’ai pris ma voiture et je suis parti pour Zell am See, en Autriche, à côté de Kitzbühel pour vous situer.
Après mes 7 heures de route, j’ai pu découvrir ce très sympathique parcours. Le dessin était « risk-reward », cela veut dire que l’on pouvait beaucoup attaquer les doglegs ou le jouer plus en sécurité.
Son état était impeccable et nous avons eu du beau temps.
Mon premier tour s’est bien passé, avec une stratégie simple, vu que je n’étais pas très en confiance et que j’avais encore un peu mal à l’épaule.
Puis après un repas avec les suisses le soir dans cette ville, nous avons abordé le 2ème tour. J’étais très content de m’être bien bagarré jusqu’au bout. Sans exploit, mais avec un bon sentiment de satisfaction, je passe le cut.
Malheureusement le dernier jour n’était pas très bon et je ne suis pas plus remonté au classement.

Lire plus
14 juillet
2018
  • juillet 14, 2018
  • 1
  • 0 Commentaires

Challenge d’Italie.

Is Molas, Challenge d’Italie, Sardaigne.

J’ai eu le plaisir d’avoir été invité au Challenge Tour d’Italie, en Sardaigne, au Is Molas Resort, tout au sud de l’île, en dessous de Cagliari, à Pula.

Pour questions de dates et de prix j’ai du prendre un vol pour Olbia, l’aéroport tout au nord de l’île et j’ai fais les 3 heures de route lundi matin en découvrant ainsi les paysages de la Sardaigne. C’était plutôt aride, il faisait 36°C.

Arrivé dans mon bnb, je pensais ne pas être au bon endroit… de l’extérieur on aurait dit une maison en ruine ou presque, mais une fois arrivé à l’intérieur, tout était très bien. Chambre spacieuse, propre et air conditionné.

A ma grande surprise le parcours n’était pas incroyable, les fairways très secs pouvaient vous surprendre avec des rebonds bizarre, les greens étaient un peu brûlé et donc roulaient à différentes vitesse. Le dessin lui était super, j’ai beaucoup aimé.

Je sortais d’une mauvaise semaine aux Pays Bas et avec une petite douleur à l’épaule, cela n’a pas aidé. Je n’ai pas su tourner la situation à mon avantage et donc la semaine fut écourtée.

Après avoir changé mon vol de retour, j’en ai profité pour passer quelques heures à la plage d’à côté avant de repartir bredouille.

Je n’ai pas eu l’occasion de découvrir l’île comme on me l’avait décrite, très belle, verte et avec des magnifiques coins retranché pour aller se baigner. Faudra y retourner, entre autre parce que, qu’est ce que j’ai bien mangé dans cette petite ville de Pula… 😊

 

Lire plus
08 juillet
2018
  • juillet 8, 2018
  • 2 min de lecture
  • 0 Commentaires

Pro Golf Tour, NL.

Broekpolder GC, Vlaardingen.

Une jolie découverte s’est faite au golf ci-dessus. Un vol d’une heure et demi depuis Genève pour Amsterdam puis 40 minutes de route et nous étions sur place.

Je n’étais jamais allé aux Pays Bas et c’était sympa. Les gens, tous très grands, étaient très accueillants.

Le parcours était sympa, mais très étroit, plus que le Golf de Montreux pour ceux qui ont lu mon blog de l’Omnium Suisse. Le sol était très sec et du coup la balle roulait beaucoup, mais n’avait pas toujours des rebonds très justes.

Il a fait un temps magnifique et nous étions à quelques minutes de route de Rotterdam donc nous avons manger dans les rues de cette ville très dynamique avec des vélos partout, quelque chose de très particulier… ils ont toujours la priorité partout, c’est dingue et dangereux quand on n’a pas l’habitude, comme nous. J’ai convaincu mes collègues de découvrir un des restaurant « Jamie Oliver », dont j’avais souvent déjà entendu parlé, mais jamais essayé. Très bon et raisonnable.

Le tournoi s’est très mal passé pour moi, j’ai eu une de mes moins bonnes performances de la saison, c’est une mauvaise passe. C’est le sport et c’est surtout le golf, pour ceux qui jouent comprendrons.

Le cut manqué, je n’allais pas me morfondre et avec un autre joueur pour qui le tournoi c’était aussi mal passé, nous sommes allé nous balader dans les rues d’Amsterdam cette fois.

Là, il y a avait encore plus de vélos,,, et beaucoup de monde aussi. Nous avons fait l’erreur de nous parquer dans un parking couvert en ville… je n’ose pas vous dire la facture. Puis nous avons fait un petit tour pour arriver à « Dam Square », au Monument National en face du Palais Royale, pour finir et bien évidemment nous avons été nous balader sur l’unique « Red Light District » afin d’agrandir ,,, notre esprit de voyageur évidemment 😊, pour terminer et déguster une bière locale avant de reprendre la route de l’aéroport.

Lire plus
28 juin
2018
  • juin 28, 2018
  • 2 min de lecture
  • 0 Commentaires

Mémorial Olivier Barras

Crans-sur-Sierre.

Ce tournois est un peu particulier; c’est en fait une qualification pour l’Omega European Masters en septembre.
Il y a une 60aine de pros au départ, pour UNE place à la fin… Donc il faut bien commencer, mieux suivre et cartonner pour la fin… 😊
On joue deux tours, il y a un cut, puis un dernier tour ensuite.

C’était la première fois que je rejouais le parcours depuis ma qualification à l’Omega Masters et c’était sympa de retrouver ce parcours. J’ai joué mon parcours d’entraînement avec un élève et deux jeunes talents suisses. C’était histoire de retrouver les clubs à jouer suivant les situations et voir la vitesse des greens.

Le parcours cette année a encore subi quelques changements, au trou numéro 6 en l’occurrence avec un nouveau bunker et un nouveau green et nous avons joué le trou numéro 16 en par 4, ce qui est mieux, je trouve.

Sa qualité, pour la saison, était bonne, vu l’hiver qu’il y a eu. Les greens étaient bons, avec quelques exceptions dû à l’hiver justement et les fairways roulaient beaucoup. Le temps était beau et plutôt chaud avec un vent l’après-midi.

Revenons à la compétition: ben en fait, après deux tours l’affaire, était réglée,,, on aurait tous pu rentrer chez nous. Un pro avait mis tout le monde d’accord en mettant 12 coups d’avances sur son poursuivant avec un tour à jouer, quelque chose d’assez incroyable. Personnellement cela ne m’a trop dérangé. C’était le deuxième meilleur scénario possible, parce que c’est un joueur suisse et qui est à ce moment devant moi à l’ordre du mérite, donc il prend sa place pour l’événement de septembre et donne une chance de plus à un suisse de se qualifier via l’ordre du mérite.
Personnellement je n’avais pas montré une grande forme et donc je n’avais aucune chance de le rattraper (1er scénario).
Alors au dernier tour je me suis amusé à essayer des choses pour tester d’autres coups.
Rien de quoi me, ni vous, faire frémir,,, alors comme d’habitude, on prend le positif et on fait attention à ce qui n’a pas fonctionné pour mieux le travailler pour la prochaine fois.

 

Lire plus
24 juin
2018
  • juin 24, 2018
  • 3 min de lecture
  • 0 Commentaires

Championnat de Suisse orientale

Ostschweizergolfclub, Niederbüren.

Il y a trois championnat régionaux en suisse cette  année. Le premier était à Lavaux et celui-ci s’est joué à l’OSGC, vers St-Gall.

Après 3 heures de route vendredi matin, je m’élance dans l’après-midi à la découverte de ce parcours que je n’avais jamais joué.
Mon partenaire de jeu me raconte qu’il a joué le Championnat Match Play ici l’année passée et que c’était un parcours différent.
Et quelle différence…. C’est la première fois que je joue un parcours où l’on joue aussi peu le driver, 2 fois pour moi.
C’est un parcours très court, mais très étroit et avec de greens qui ont plusieurs mini plateaux, de plus le greenkeeper c’était fait un malin plaisir à les rendre durs et rapides, donc un très très bon défi.

Après avoir mangé le soir en regardant la Suisse gagner contre la Serbie, je suis retourné à mon bnb.

Le lendemain nous allions jouer 36 trous et il y allait avoir un cut à 39 joueurs.
Ayant très bien joué mes deux derniers tournois en Suisse, je suis arrivé confiant, mais trop envieux… et oui je sais, je me répète.

J’ai joué moyen sur les premiers trous avec deux double et le retour fût un peu mieux mais j’y ai ajouté deux fois 3 putts, bref un cauchemar. Je suis arrivé furieux au Club House et j’ai rapidement regardé les scores en direct et j’ai vu que j’étais vers la 40ème place, cela m’a rendu encore plus furieux.
J’ai donc englouti mon plat de pâtes au prix exorbitant de 25.- et j’ai été prendre une douche froide, pour me rafraîchir les idées. Parce que si je galère sur ce parcours, c’est peut-être qu’il y a d’autres joueurs qui vont galérer. Une fois douché et changé, il était temps de repartir pour le second 18 trous.

Là, sans broncher et en cherchant un meilleur comportement que le matin, j’ai commencé à rentrer des putts,,, j’étais -4 après 7 trous, en route pour une belle performance,,, mais ce parcours ne laisse rien passer 😊.
J’ai fait un gros score puis je me suis bien battu pour rendre une carte de 2 sous le par.

Ha oui, en fait, le matin, je n’étais pas 40ème, mais 26ème à +6, parce que j’ai vite regardé et en oubliant qu’il y avait encore beaucoup de monde sur le parcours.

Et il faut savoir aussi que le parcours à sorti les crocs dans l’après-midi. La chaleur à séché les greens, le vent s’est mis de la partie et la fatigue aussi: peut-être que le parcours était court, mais il n’y avait pas un coup où l’on pouvait se reposer et donc la concentration était de mise et du coup ça fatigue plus.

J’avais bien mieux performé que ce que je pensais et j’étais remonté à la 5ème place,,,
Le lendemain, j’étais très serein, j’étais prêt à me contrôler mentalement.
Cela a porté ces fruits, j’ai très bien joué, sans les erreurs des deux tours précédents et je rejoue 2 sous le par, pour remonter à la 2ème place amateurs et pro confondus et premier pro,,, j’étais surpris et très content.

Le vainqueur, Nico est un jeune joueur de Thoune et nous avons le même coach, alors Stéphane doit être très fier ce soir,,,

Je ne peux que vous conseiller d’aller jouer un jour ce parcours avec des greens durs et rapides  et si vous jouez votre handicap, je vous paie l’apéro.

D’ailleurs, l’entrée du golf représente bien l’idée du parcours. .. voir les photos.

Lire plus
10 juin
2018
  • juin 10, 2018
  • 2 min de lecture
  • 0 Commentaires

Omnium Suisse

L’Omnium Suisse est le championnat annuel qui regroupe les meilleurs pros et amateurs du pays qui sont présents et désires y participer. Cette année il s’est déroulé au Golf Club de Montreux. C’est en quelque sorte mon ancien jardin, j’y ai fait mes écoles de golf, j’y étais playing pro pendant 5 ans et cerise sur le gâteau, je dormais à la maison…
Après avoir fait deux reconnaissances avec des amis, j’ai pu remarquer les changements du parcours. Beaucoup d’arbres ont été enlevés et d’autres plantés, des tee boxes repoussés, bref un nouveau dessin sur plusieurs trous par rapport à ce que je connaissais.
Les greens eux étaient digne du Challenge Tour, je n’ai pas entendu un seul joueur se plaindre en 4 jours, c’est rare…

Lors de mon premier jour, j’ai commencé fort, avec un score de 67, 5 sous le par. J’étais à un coup du leader, donc satisfait, mais c’était un de ces jours où j’ai très, très bien joué et -8 aurait été la même chose.

Au deuxième tour, j’ai galéré, dommage. Pas le bon rythme, quelques attentes peut-être, l’euphorie d’avoir bien commencé, bref, une mauvaise journée, +3, je suis retombé à la 9 ème place…

Je passais donc le cut établi après deux tours, afin de jouer les 36 trous traditionnels du dimanche. Par contre le leader lui c’était enflammé et une victoire allait être très compliquée s’il gardait se rythme.

Dimanche, j’ai commencé mon parcours du matin avec un bon jeu solide, des belles attaques de green et un bon jeu de fond, mais une erreur au 16 qui m’a coûté cher, bref un parcours à 1 sous le par.

Pour mon deuxième tour de la journée et 4 ème tour du tournoi, j’ai « cartonné » comme on dit… Mon ami et membre du GC Montreux Hervé m’a accompagné et caddyer sur le parcours avec le chariot prêté par Roselyne, bref un joli travail d’équipe 😉
J’ai « planté les mâts » à l’allé avec 6 birdies et deux petites bêtises pr passer en 32 coups, puis au retour, j’ai été dérangé au 10 pour manquer le green du mauvais côté, puis j’ai rentré 12 mètres de putts au 11 pour compenser et j’ai fini en beauté avec un eagle au 17 et 9 mètres de putt pour birdie au 18… un score de 66, 6 sous le par qui m’a permis de remonter à la 4ème place au global et 3ème pro. Une bien belle performance devant beaucoup de personnes que je connaissais.

Cela me fait du bien et mon jeu va dans le bon sens. Il me reste maintenant à performer à l’étranger et pas seulement en Suisse…

 

 

Lire plus
02 juin
2018
  • juin 2, 2018
  • 2 min de lecture
  • 0 Commentaires

Challenge Tour à Sempachersee

J’ai eu le plaisir de recevoir une autre invitation pour le Challenge Tour et cette fois au Golf de Sempachersee près de Lucerne.

Le parcours était comme chaque année, très compétitif avec des roughs très épais et des fairways mous. Les greens étaient corrects vu que quelques semaines auparavant, ils étaient, paraît-il injouables, alors chapeau au greenkeepers.

Suite un pro am bien sympathique avec les boss de Titleist et Omega et leur invité j’ai eu l’occasion de préparer encore un peu mieux ma stratégie pour le tournoi. Cela m’a fait plaisir de jouer avec un partenaire qui me soutien depuis presque le début de ma carrière.

Le lendemain, j’ai d’ailleurs très bien commencé et bien joué. Avec un belle quantité de birdies, 5 au total, mais deux erreurs qui m’ont coûté quelques coups, je rend une carte dans le par. J’étais à un coup du cut, donc encore dans le jeu.

Vendredi j’ai également bien joué, mais j’ai eu la mauvaise idée de faire un coup moyen au mauvais moment qui me coûte une balle perdue… je croche et reviens gentiment au score avec un joli birdie au 5 et rebelote, une bêtise au 7… mais un birdie au 12.
Puis au 14, nous avons eu un arrêt pour cause d’orage. Voyez la grêle sur la photo.

Là il me restait 5 trous pour faire -3 pour aller chercher le cut. Je venais de planter le drapeau au 13 à moins de 2.5 mètres mais la balle n’est pas rentrée. Alors je m’étais dit, « le prochain il rentre. »
Après la reprise, j’ai mis à 2 mètres au 14, 3 mètres au 15, 1.5 mètres au 17 et 2 mètres au 18, et j’en ai rentré combien? … Un seul !!!
Dommage. Mais j’étais fier parce que j’avais fait le travail, je m’étais donné des chances de faire des birdies et cela m’a montré que mon jeu était en bonne forme.
Je manque donc de deux coups et je peux rentrer à la maison, mais honnêtement, malgré tout, j’avais pris confiance.

Lire plus
27 mai
2018
  • mai 27, 2018
  • 1
  • 0 Commentaires

Championnat de Suisse Romande.

Suite à l’annonce de la Chine, j’ai donc du me faire un nouveau programme avec les tournois que je pouvais jouer à droite et à gauche . Comme l’Espagne la semaine dernière.
Il y a avait aussi un tournoi régional mélangeant pros et amateurs, qui se trouvait à côté de la maison, au Golf de Lavaux.
Du coup je m’y suis inscrit. Il y avait peu de joueur. La formule de jeu était un peu particulière; 36 trous le premier jour, un cut le soir et 18 trous le lendemain. J’ai très bien joué. Sur trois tours j’ai accumulé peu d’erreurs et j’ai joué -8 au total. Cela m’a permis de gagné la catégorie pro.
Quelques mots sur le parcours. Je n’avais pas joué ici depuis plusieurs mois et j’ai été très surpris. Il y avait beaucoup plus de végétation qu’à l’époque, des arbres magnifiques, des buissons, des décorations, tout cela dans son cadre tranquille à côté du lac de Bret où la seule chose que vous entendrez à part les grenouilles et les oiseaux, c’est le train de temps à autre.
Une très jolie destination.

Lire plus
  • mai 15, 2018
  • 1
  • 0 Commentaires

Le China Tour

La Chine c’est fini… jusqu’en septembre.

Le Tour chinois nous a contacté et ils sont à court d’argent. Ils annulent donc le Tour jusqu’à nouvel avis!  Ils pensent peut-être reprendre les tournois en septembre,,,
ABE salut.

Lire plus